Au jour le jour

Se faire sa propre idée de la situation

J’étais en Suisse quand l’annonce du virus en Chine a passé aux nouvelles, en janvier dernier. La première chose qui m’est montée alors, très clairement, c’est que c’était un truc politique pour nous faire peur.

Je ne m’attendais pas à ce que le monde entier finisse par être confiné. Je ne m’attendais pas à ce que nous fassions tous les moutons comme nous le faisons. J’en fais partie. Je ne suis pas une leader rebelle. Je n’ai plus l’énergie pour ça et le confinement me fait du bien alors j’apprécie tout en observant.

Beaucoup de personnes m’ont envoyé beaucoup de vidéos de toutes sortes, notamment celles de Jean-Jacques Crevecoeur. J’ai pris le temps d’en visionner deux hier. Je le savais physicien et thérapeute mais pas lanceur d’alerte. J’ai appris en l’écoutant mais surtout, il a confirmé ce que je ressens depuis le début de cette aventure virale.

Ce virus rend malade jusqu’à faire mourir les personnes plus fragiles. Le confinement permet de réparer la couche d’ozone et fait de la place aux animaux qui vivent plus en paix, etc. Ce virus fait beaucoup de mal et de bien en même temps. Un certain équilibre se replace sur la Terre. Mais d’où vient-il et à quoi/qui sert-il véritablement ?

Vidéos

Je vous invite à prendre le temps de visionner ces vidéos de Jean-Jacques Crèvecoeur et de vous faire votre avis éclairé vous-même sur la situation actuelle dans le monde : https://youtu.be/PL-49LSFKhw et https://youtu.be/g9z6TJq_S2Y

Lecture

Mon cousin a écrit un article fort à propos de ce qu’on vit en ce moment : Apprendre à vivre avec la mort.

Un câlin

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.