Au jour le jour

Retrouver sa liberté malgré le confinement

Hier matin, je voulais aller acheter un kilo d’amandes dans un magasin précis de l’autre côté de la ville. J’ai donc pris routes et autoroutes. J’ai eu l’impression d’être un mercredi matin presque normal tellement le trafic ressemblait à la normalité.

Arrivée pas loin du parking du magasin, j’ai vu qu’il était presque aussi plein qu’un samedi matin. J’ai hésité à reprendre la route de la maison ou aller voir. Je suis allée quand même…

Arrivée devant le magasin, j’ai vu trois lignes de gens attendant derrière leur caddie pour entrer. Pas un ne portait un masque.

J’ai regardé le thermomètre de ma voiture qui m’indiquait -5oC dehors (oui oui, -5, je suis à Québec). J’ai fait demi tour et suis rentrée à la maison.

De voir le trafic quasi normal sur les routes et le parking quasi plein de ce magasin m’a donné l’impression qu’on revient doucement à la normale, que les gens sortent plus, qu’on en a tous marre de ce confinement, que le soleil et la chaleur nous poussent dehors.

J’ai eu l’impression qu’une forme de désobéissance civile consciente et paisible s’organise doucement. Les gens en ont assez de ce confinement.

Le covid-19 « tue » bien moins que la grippe (influenza) contre laquelle bien du monde se vaccine. Il est temps de se réveiller et de reprendre son pouvoir, sa liberté, et d’arrêter d’avoir peur.

2 Comments

  • Agnès

    Coucou, Dominique
    En France ,ce n’est pas mieux les 3/4 se promènent sans masque,les supermarchés sont envahis la seule différence avec toi nous avons le soleil en plus 27° aujourd’hui Le monde ne tourne plus rond!
    A bientôt de te lire et prends soin de toi
    Bises Positives
    Agnès

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.